Lundi 5 avril: journée en mer

L’événement le plus excitant du jour fut certainement la mort de notre cher petit lapin au chocolat noir entamé il y a 2 jours. Mis à part cela, rien d’autre à signaler à côté de la routine des jours en mer (lecture, conférence, …).

Mardi 6 avril: Darwin

Nous nous sommes tant réjouis de ce port car cela cassait plusieurs jours en mer, sans possibilité de sortir du bateau. Mais à peine amarré, une pluie tropicale nous accueille. Alors que nous avions prévu une excursion pour voir les crocodiles sauteurs puis du temps pour visiter la ville, nous sommes retenu à l’intérieur du bateau pendant plus de 40 minutes “pour notre sécurité”. Sur nos seulement 7 heures prévu sur terre, nous en perdons déjà 10% en attente, soi-disant pour les raisons de sécurité dus aux éclairs et à la forte pluie.

La pluie semble être assez forte malgré tout car il y a une voie d’eau qui se crée dans le hall de spectacle où nous attendons, qui va se transformer en inondation assez marquée. Au moins durant notre attente, nous aurons de quoi nous amuser avec les divers officiers et surtout la dizaine d’employés cherchant l’entrée d’eau, tentant de contenir l’eau qui coule puis aspirer le tout.

DSC08597

Finalement nous voici prêt à partir pour plus d’une heure de bus aller. Mais bien que certaines excursions aient été avisées que le bateau les attendraient pour leur retour, nous ne sommes pas informé d’une heure de retour retardée. Lamentable!

Après une traversée de Darwin et un bon moment sur la Highway, nous arrivons finalement au bord d’une rivière. Sur les murs du cabanon qui sert de magasin et abri de départ, nous remarquons ce petit invité :)

DSC08607

Et c’est parti pour un tour sur une rivière boueuse pour voir les “jumping crocodile”! Même si pour nous la rivière semble très brune et boueuse, le capitaine nous informe que Darwin a été très arrosé par la pluie cette année et que la rivière est très claire comparée aux années précédentes.

DSC08611

Le principe pour voir les crocodiles sauter est simple: on met un gros morceau de viande au bout d’une perche dès qu’on soupçonne qu’un crocodile est dans les environs. Pourquoi “soupçonne”? Car même avec l’expérience du capitaine, il n’est pas facile de différencier un crocodile d’un tronc d’arbre à distance car le crocodile ne va rarement faire dépasser que ses yeux et un minuscule bout de son corps hors de l’eau.
DSC08622

Et voici notre premier croc!

DSC08653 DSC08674 DSC08696 DSC08698

Nous avons eu la chance de voir plusieurs très gros crocodiles, certains de 3 mètres et même un de 4 mètres.

DSC08709 

Les crocodiles furent chassés dans cette région jusqu’à dans les années 1980. Depuis, ils sont protégés dans la nature mais leur élevage pour leur viande et leur peau a débuté dans plusieurs fermes autour de Darwin.

Les incidents entre hommes et crocodiles ont été peu nombreux ces 20 à 30 dernières années mais leur nombre est en augmentation. D’après le capitaine, cela est du à la population vieillissante des crocodiles. Alors que dans les années 1990, beaucoup de crocodiles étaient jeunes et petits (moins de 2 mètres) du à la chasse de leur parents, les jeunes d’alors ont grandis et le nombre de crocodiles a augmenté de manière significative. Et comme les crocodiles ne chassent que ce qui est plus petit qu’eux, c’est seulement une fois qu’ils ont atteint une taille de plus de 2 mètres qu’ils mettent les hommes à leur menu de chasse…

DSC08732

… et quand on voit leurs dents, on souhaite ne pas être leur petit déjeuner!

DSC08738

DSC08746 DSC08758 DSC08765

DSC08778

Pour une fois, les consignes de sécurité du capitaine ont été bien respectées: personne n’a tendu la main ou l’appareil photo en dehors du bateau! Etonnant, non? :)

DSC08803 DSC08810

DSC08812

Au retour, plusieurs faucons passent autour du bateau, très certainement aidé par le fait que l’équipage leur jettent des morceaux de viande!

 DSC08839

Après ce tour en bateau d’une heure, nous montons sur une petite colline pour observer la vue sur la région. On y remarque également les nombreux panneaux mettant en garde les locaux et les touristes du risque que représentent les crocodiles dans la région. Les chemins fermés provisoirement à cause d’eux sont nombreux et la cohabitation entre ces animaux et les hommes semble se détériorer.

DSC08849 DSC08850

Finalement notre dernier arrêt pour cette excursion est une bière taille enfant dans un “bush pub” typique d’Australie et soit-disant connu mondialement: le Humpty Doo Hotel.

DSC08855

Cette fois-ci le conducteur du bus peut nous déposer en ville et nous profitons de notre petite heure et demie à Darwin pour visiter un tout petit peu le centre et surtout aller vite sur Internet pour publier quelques articles, synchroniser nos email et surtout télécharger deux-trois choses à lire. Nous n’avons pas eu accès à Internet pour un moment et ce n’est pas les prochains jours où nous serons en ligne plus souvent, il faut donc en profiter pour stocker des choses à faire pendant la croisière.

DSC08857 

Finalement il est temps de revenir au bateau, non sans passer dans 2-3 endroits de Darwin.

DSC08858 DSC08860

Comme dans beaucoup de villes australiennes, le bord de mer a été réaménagé récemment et le résultat est souvent très convaincant!

DSC08861

Derniers moments sur terre avant de réembarquer.

DSC08865

Pour la petite histoire, le bateau ne quittera le port qu’à 17h15, alors que nous étions obligés d’être à bord à 15h30. C’est donc très amers de ce temps non passé dans la sympathique ville de Darwin que nous nous éloignons doucement en route pour la Grande Barrière de Corail.

DSC08868